Le Mag du Canton

 |   Retour <     CULTURES ET SPORTS

SAMEDI 29 FEVRIER 2020

UNE VICTOIRE COLLECTIVE

Marie Christine FABRE DE ROUSSAC accompagnée d’élues Marseillanaises, participaient au championnat de boxe WBC organisé par « Patrac’s brothers » au Palais des Sports à Agde. Mais aussi accompagné de Kévin ORTIZ qui écrit ce post…

« UNE VICTOIRE COLLECTIVE
Par toutes ces actions menées avec succès, je me sens heureux, fier et entouré de gens formidables dont vous. Toi qui m’as donné 2 € pour les besoins de la tombola, toi qui as déposé un mot doux pour Luna et, je pense, aussi à une personne qui se reconnaîtra qui as amené des fleurs à Luna avant la gala à la boucherie. On a donné du plaisir aux parents de Charlotte et de Luna en un week-end, et c’est ensemble qu’on l’a fait. Je ne cesserai jamais de remercier les belles personnes qui m’entourent en commençant par ma chérie qui supporte mon hyperactivité, mes parents, ma famille à la boucherie, mes amis et même ceux que je ne vois pas souvent, mais sur qui je peux compter. » Kevin ORTIZ

ON EXISTE UNIQUEMENT AVEC LE CŒUR DES GENS.

Un week-end incroyable et pas de tout repos, vendredi soir un gala de boxe inoubliable pour de multiples raisons qui peuvent paraître anodines pour les uns, mais exceptionnelles pour d’autres. Tout commence par le plaisir de voir Charlotte, enfant atteint d’une maladie orpheline pour qui nous avons œuvré afin qu’elle recueille des fonds par le biais d’une tombola. La rencontre entre les légionnaires et mon papa, eux qui l’avaient gâté il y a quelques semaines en offrant un képi blanc lors de mon passage dans le 2e régiment de la Légion étrangère situé à Nîmes.

UNE PREMIÈRE TÉLÉVISÉE À 12 ANS
Et puis surtout, Luna Gabriel qui devait chanter en direct à la télévision ! Je vous laisse imaginer, la fierté des parents et des personnes comme nous qui l’aiment. Mais derrière ceci, la pression monumentale de se dire on envoie une gamine de 12 ans au combat ? Sacré jeu de mots pour cette circonstance. Comme vous l’avez compris, maintenant je peux me dévoiler plus, en tant qu’amis des parents de ma perle, j’en ai fait ma responsabilité de faire parler d’elle, et comme l’avait tous vu à juste titre parce qu’après un an à ses côtés elle a démontré ce qu’elle valait. Tout comme Sandrine de « Plus fort la vie », elle avait besoin d’un coup de projecteur ! On pourra dire que c’est chose faite, mais je le dois à la confiance des gens qui m’entourent.

CONFIANCE ILLIMITÉE
Sandrine qui m’a fait confiance pour qu’elle chante à nos côtés pour les besoins de nos soirées caritatives, Guilhem Sol Arbieu journaliste et propriétaire d’un média Herault-Tribune qui a accepté de se pencher sur elle et reconnaître qu’elle était une jeune chanteuse talentueuse et Jacques Patrac qui n’a pas hésité et a promouvoir Luna chanteuse officielle pour la Marseillaise lors du Championnat de France de sa grande soirée boxe en direct à la télévision. Je suis fier d’avoir des gens qui m’ont fait confiance, et cela pour une seule chose ! Une seule, rendre le rêve possible d’une enfant de 12 ans. La plus belle des récompenses c’est que Luna fait la fierté de tous ceux qui lui ont donné du crédit et la chance de s’exprimer. Merci, à tous ceux qui l’ont écouté, ceux qui ont commenté et tous les nombreux messages que les gens ont postés à son sujet. Hier soir à Marseillan, elle a confirmé son potentiel en gagnant un concours ou 8 artistes étaient représentés.

UNE VICTOIRE COLLECTIVE
Par toutes ces actions menées avec succès, je me sens heureux, fier et entouré de gens formidables dont vous. Toi qui m’as donné 2 € pour les besoins de la tombola, toi qui as déposé un mot doux pour Luna et, je pense, aussi à une personne qui se reconnaîtra qui as amené des fleurs à Luna avant la gala à la boucherie. On a donné du plaisir aux parents de Charlotte et de Luna en un week-end, et c’est ensemble qu’on l’a fait. Je ne cesserai jamais de remercier les belles personnes qui m’entourent en commençant par ma chérie qui supporte mon hyperactivité, mes parents, ma famille à la boucherie, mes amis et même ceux que je ne vois pas souvent, mais sur qui je peux compter.

Je vous dois tout mon respect parce mes actions je les mène publiquement pour vous toucher, et beaucoup répondent présent et c’est la moindre des choses de m’exprimer et vous remercier. (Kévin ORTIZ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *